Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Magazine
  • Rejoignez- nous sur Facebook

AER 2019 : David Gérard gagne l’étape 9

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

Pour la seconde journée depuis le début de l’AFRICA ECO RACE 2019, la caravane du rallye ne bougeait pas aujourd’hui puisque les concurrents avaient au programme une boucle de 375 km autour de Chinguetti, ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO située à une soixantaine de kilomètres du bivouac d’Amodjar. Une journée annoncée difficile en navigation qui a tenue toute ses promesses à ce niveau, surtout en moto. En revanche, le sable s’est avéré plus porteur que prévu et la centaine de kilomètres de franchissement de dunes a été avalée sans trop de difficulté.

 

Africa Eco Race 2019 - stage 9

 

GERARD et DELACOURT à nouveau en haut de l’affiche en auto

 

L’avis partagé de tous à l’arrivée était la beauté des paysages traversés aujourd’hui au cours de cette étape fort heureusement plus facile qu’annoncée. En effet, le sable était relativement porteur et le passage des cordons de dunes a été relativement bien négocié. Dans ces conditions, David GERARD et Pascal DELACOUR ont signé le meilleur temps des autos sur leur OPTIMUS. Les Français devancent leurs co-équipiers des « Fous du Volant » Philippe GOSSELIN et David BONON qui ont dédié cette nouvelle performance à leurs amis Dominique LAURE et Christophe CRESPO, privés de désert depuis deux jours. Patrick MARTIN et Didier BIGOT signent le 3ème temps avec leur TAREK. Un résultat qui les propulse en 2ème position au général suite à la contre-performance du jour du TAREK de Yves FROMONT et Paul VIDAL. De leur côté, Jean-Pierre STRUGO et François BORSOTTO, les leaders du général auto-camion, se sont contentés de la 5ème place du jour. Un résultat honorable qui leur permet de conserver le leadership avec une heure vingt d’avance sur MARTIN/BIGOT et près d’une heure trente sur GERARD/DELACOUR. Parmi les performers du jour, l’équipage composé de Jean-Luc PISSON-CECALDI et Thomas GAIDELLA se sont encore mis en évidence sur le SSV CAN AM X3 puisqu’ils obtiennent le 6ème temps des autos. Ils devancent François et Stéphane COUSIN sur NISSAN, 7ème et premier véhicule 4X4, Yves FROMONT et Paul VIDAL, 8ème à 55’20’’. En finissant 9ème, les Basques André HIRIGOYEN et François CAZALET placent pour la première fois leur proto deux roues motrices dans le top 10 auto, alors que Alexey TITOV et Andrey RUSOV reprennent des couleurs avec leur gros FORD Raptor en signant le 10ème temps de la spéciale.

 

Grosse performance de BOUWENS chez les camions

 

Après être tombés en panne de gasoil sur leur IVECO hier, Igor BOUWENS, Tom DE LEUW et Ulrich BOERBOOM se devaient de se rattraper aujourd’hui. Mission accomplie pour les Belges qui signent le 2ème chrono auto-camion à 2’31’’ de David GERARD. Surtout, ils devancent le TATRA de Tomas TOMECEK de 32’34’’ et le MAN d’Elisabete JACINTO, Jose MARQUES et Marco COCHINHO de 35’46’’. Les Portugais conservent néanmoins leur avantage au général camion avec plus de deux heures sur Noël ESSERS, Marc LAUWERS, Johan COONINX sur MAN et Johan ELFRINK & Dirk SCHUTTEL sur MERCEDES.

 

Demain, la caravane de l’AFRICA ECO RACE va quitter la région de l’Adrar pour rejoindre Akjoujt, village étape habituel de la course. En 2018, cette avant dernière spéciale mauritanienne avait été la plus dure de la 10ème édition. Même si le secteur chronométré de 472 kilomètres a évolué puisque les deux tiers du parcours sont inédits, la journée ne devrait pas être de tout repos. .




Partager sur Facebook Partager sur Twitter