Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Magazine
  • Rejoignez- nous sur Facebook

Dakar 2019 : la revanche de Loeb / Elena

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

Dakar rallye 2019 - Sebastien Loeb

 

En ce dimanche 13 janvier, suite à sa victoire avant la journée de repos, Sébastien Loeb s’élançait en premier dans la sixième spéciale longue de 310 km. Deux minutes après lui, Nasser Al-Attiyah lui emboîta le pas.

 

Or, durant toute la spéciale, malgré une attaque de tous les instants, le premier et le cinquième du général se livrèrent à une lutte acharnée à distance. Au WP1, avantage pour le Qatari avec un bénéfice de 45 secondes sur l’Alsacien. Une avance que le pilote du Toyota n°301 porta à plus d’une minute au sortir des dunes de Tanaka, puis à presque deux minutes après 200 km sous secteur sélectif.

 

Mais tout bascula au km 272, quand Nasser Al-Attiyah et Sébastien Loeb jardinèrent pour valider un waypoint. Le nonuple champion du monde peut dire merci à Daniel Elena qui fut le premier à le trouver, ce qui permit à la Peugeot de prendre la tête du scratch pour 1'26.

 

Profitant de la vitesse du son buggy, Sébastien Loeb fila ensuite vers sa troisième victoire de spéciale, la deuxième d’affilé. Pas de quoi inquiéter le leader Nasser Al-Attiyah qui assure la deuxième place du jour à 2’17.

 

Troisième du jour, bien qu’il n’ait plus d’espoir de victoire, Carlos Sainz pointe à 06’56’’. Pour sa part, Cyril Despres se classe quatrième pour seulement 3 petites secondes d’avance sur Nani Roma.

 

Pour sa part, mauvaise journée pour Stéphane Peterhansel. Alors qu’il était en lutte avec Nasser Al-Attiyah et Sébastien Loeb, Monsieur Dakar perdit plus de 22 minutes dans les dunes de Tanaka. Plantage ou problème moteur (selon radio bivouac) ? Personne ne sait encore la raison de cet arrêt qui semble avoir passablement énervé l’ex-vainqueur de l’épreuve. Pour preuve, au fil des pointages, le buggy Mini X-Raid gagna des secondes. Puis, profitant de l’erreur d’Al-Attiyah et Loeb, Stéphane Peterhansel revint à moins de 12 minutes du leader. Seulement voilà, dans les soixante-dix derniers kilomètres de la spéciale, le pilote Mini perdit six minutes supplémentaires, terminant la spéciale avec le sixième chrono à 18’49’’ de son ex-coéquipier chez Peugeot.

 

Résultat des courses, au classement général, gros bouleversements ! Grâce à sa victoire du jour, Sébastien Loeb remonte de la cinquième à la seconde place… avec un retard de 37’43’’ sur Nasser Al-Attiyah. Pour sa part, l’Alsacien dispose d’une avance de 3’31’’ sur Stéphane Peterhansel, troisième du général. À noter que Nani Roma est en embuscade à 4’10’’ de son coéquipier.




Partager sur Facebook Partager sur Twitter