Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Magazine
  • Rejoignez- nous sur Facebook

Dakar 2019 : Loeb réintègre le top 3

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

Dakar rallye 2019

 

En ce mardi 15 janvier, pour sa huitième étape, le Dakar était de retour dans les dunes d’Ica, mais dans un format tout à fait différent. Au programme de la journée : 359 km sous secteur sélectif comprenant trois cordons de dunes à franchir.

 

Une typologie de spéciale qui, dans sa première partie, semble avoir particulièrement plu à Carlos Sainz qui fut gratifié du meilleur chrono au WP1 et au WP2, devançant Stéphane Peterhansel et Nasser Al-Attiyah. Puis, catastrophe ! El matador se tanka dans le premier cordon de dunes… à quelques centaines de mètres d’un Cyril Despres en proie à des problèmes de boite de vitesses.

 

Dans le second cordon de dunes, c’est au tour de Stéphane Peterhansel de gouter aux joies du pelletage. Résultat, le pilote Mini y perdit plus de vingt-quatre minutes. Un plantage qui fit le bonheur de Nani Roma, Giniel de Villiers et Jakub Przygonski qui se livrèrent à une lutte acharnée sur la piste pour prendre la seconde place du scratch derrière un Nasser Al-Attiyah survolté.

 

Mais, c’était sans compter avec un Sébastien Loeb déchaîné parti deux heures après les dix premières voitures, suite à sa 11ème place de la veille. À l’attaque tout au long de la spéciale, le nonuple champion de monde en signa le meilleur chrono, reléguant Nasser AL-Attiyah à 7’27’’ et Jakub Przgonski à 15’15’’. Quatrième du jour, Giniel de Villiers devance Nani Roma. Pour sa part, Stéphane Peterhansel se classe 8ème… devant deux pilotes français. À savoir Pierre Lachaume et Ronan Chabot !


Au général, Nasser AL-Attiyah possède une avance de 46 minutes sur son premier poursuivant. À savoir Nani Roma qui devance Sébastien Loeb de 16 secondes seulement. Stéphane Peterhansel dégringole de la seconde à la quatrième place. Mais, à 5’45’’ seulement de son ex-coéquipier ! C’est dire que la spéciale de demain est déterminante pour le podium.




Partager sur Facebook Partager sur Twitter