Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Magazine
  • Rejoignez- nous sur Facebook

Dakar : journée maudite pour les Frenchies

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

Dakar 2019 : Etape 9

 

À 24 heures de l’arrivée du rallye à Lima, en ce mercredi 16 janvier, le Dakar vient de vivre une journée mouvementée.

 

Tout a commencé au kilomètre 26 de la spéciale, quand Stéphane Peterhansel se fit surprendre par une dune. S’ensuivit une réception violente qui blessa David Castera au dos. Le choc fut si violent que le patron du Rallye du Maroc fut immédiatement évacué par hélicoptère jusqu’à l’hôpital américain de Lima afin de subir une batterie de tests dont on attend encore les résultats. Souhaitons juste que ce ne soit pas trop grave.

 

Mais, revenons à cette neuvième étape. Alors que Sébastien Loeb était parti pour s'imposer, juste après le dernier waypoint de la journée, il fut annoncé arrêté. Un stop qui dura une vingtaine de minutes. Manque de bol, une demi-heure plus tard, rebelote au km 276. Raison de ces arrêts : cardan cassé par deux fois. Par chance, son coéquipier Pierre Lachaume lui vint en aide. Résultat, l’alsacien franchit la cellule d’arrivée avec... 1h15 de retard sur le vainqueur du jour. À savoir un Nasser Al-Attiyah qu’on croyait à tort passé en mode gestion avec ses 40 minutes d’avance au général.

 

Autre équipage français malchanceux aujourd’hui, Cyril Desprès a longtemps été deuxième de la spéciale. Jusqu’au moment où il s’enlisa dans les dunes (au km 288), attendant désespérément qu'un autre véhicule vienne l'aider à se sortir du bourbier. Une mésaventure qui lui fit perdre plus de 39 minutes.

 

Résultat de tous ces rebondissements, au terme de la spéciale, Nasser Al-Attiyah devance Nani Roma de 4’58’’ et Giniel de Villiers de 7’15.

 

Au général, à un jour de l’arrivée, Nasser Al-Attiyah conforte son avance sur Nani Roma avec 51 minutes d’avance. Malgré sa mésaventure du jour, Sébastien Loeb se classe toujours troisième du général... à plus de 2 heures du pilote qatari et une heure du pilote espagnol.




Partager sur Facebook Partager sur Twitter