Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Le mag 4x4 totalement gratuit

Dakar 2020 : De Villiers gagne le stage 2

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

Dakar 2020 : De Villiers devance tout le monde

 

En Arabie saoudite, les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas ! La preuve, au terme des 367 kilomètres de la seconde spéciale, le lituanien Vaidotas Zala (vainqueur la veille) dut se contenter du onzième temps avec plus de 19 minutes de retard sur le vainqueur du jour.

 

Durant la quasi totalité de la spéciale, tout le monde crut que ce serait Yazeed Al Rajhi qui signerait le meilleur temps de la journée au volant de son Toyota Hilux V8. Et pour cause, ralenti la veille par des ennuis mécaniques, le pilote saoudien passa en mode « attaque totale » dès les premiers kilomètres. Résultat, au km 264 km, le Toyota n° 309 comptait plus de 6 minutes d’avance sur Giniel de Villiers et 7 sur Vladimir Vasilyev. Victime de soucis de direction à l’approche de l’arrivée, Stéphane Peterhansel accusait un retard de 16’19 tandis que, suite à quelques erreurs de navigation, Nasser Al-Attiyah concédait 17’22.

 

Malheureusement, le pilote saoudien vit la victoire d’étape lui échapper dans les ultimes kilomètres du secteur chrono, suite à une erreur de navigation. Un jardinage qui profite à Giniel de Villiers qui décroche ainsi sa première victoire d’étape sur le Dakar 2020. Deuxième du jour, à près de 4 minutes, Orlando Terranova en profite pour prendre la tête du général avec près de 5 minutes d’avance sur Carlos Sainz. Pour sa part, terminant cinquième de la spéciale, Nasser Al-Attiyah reste au contact en occupant la troisième place du général à 6 minutes tandis que Stéphane Peterhansel accuse déjà 13 minutes de retard après deux jours de course.

 

 A noter que le troisième temps du jour revient au pilote émirati Khalid Al Qassimi au volant de la Peugeot 3008. Il devance le premier pilote frenchy. A savoir Mathieu Serradori qui signe une très belle quatrième place au scratch. Un résultat qui lui permet d’occuper la quatrième place du général. Chapeau ! Autre pilote français à s’être illustré en ce deuxième jour de course, au volant de son Optimus, Jérôme Pélichet rentre dans le top 10 avec le dixième temps du jour.

 

Quant à Fernando Alonso (Toyota), il a perdu deux heures trente à attendre son camion d'assistance, après avoir arraché une roue sur son Toyota Hilux.




Partager sur Facebook Partager sur Twitter