Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Le mag 4x4 totalement gratuit

AER 2020 : Fromont prend le lead

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

AER 2020 : Fromont prend le lead

 

La troisième étape de l’Africa Eco Race 2002 entre M’hamid et Assa s’annonçait extrêmement variée au niveau des terrains empruntés et des difficultés rencontrées. Ce secteur sélectif de presque 500 km, un des plus longs de l’édition 2020, a tenu toutes ses promesses, notamment au niveau de l’Erg Chegaga, premier vrai cordon de dunes de cette 12ème édition. Un terrain particulièrement propice aux autos. La preuve, Yves et Jean Fromont imposent leur Buggy Tarek, devant celui de Patrick et Lucas Martin, victimes de deux petits plantages dans l’Erg Chegaga. Les Français ont ensuite cravaché pour refaire le retard, mais ils terminent à 4’20’’ de leurs coéquipiers de Team. Il faut descendre à la 14ème place de la spéciale pour trouver la 3ème auto. A savoir le Ford Raptor T2 des Russes Alexey Titov et Dmitry Pavlov.

 

Troisième du jour, le Scania de Miklos Kovacs, Lazlo Acs et Peter Czegledi. Outre leur performance sportive, les Hongrois ont marqué cette journée par un geste de fairplay incroyable en portant assistance dans les dunes à l’Iveco des belges Igor Bouwens, Ulrich Boerboom et Frits Driesmans. Sans l’aide de l’équipage Hongrois, les Belges seraient restés plantés un bon moment et pourtant, les deux camions se disputent la 1ère place de la catégorie.

 

Les SSV ont également fait bonne figure sur cette longue et difficile spéciale. Loïc Frebourg et Franck Boulay placent leur Can-am en 6ème position à 52’37’’ du meilleur temps du jour. les Français devancent leurs compatriotes Alexandre Debanne et Patrick Lardeau d’une dizaine de minutes. Pourtant, ces derniers sont en tête de leur catégorie et pointe à une superbe 5ème place au général des quatre roues. A retenir également sur cette 3ème spéciale, la très belle performance du pilote solo, c’est dire seul dans son SVV, Geoffroy Noël de Burlin qui, au volant de son Polaris, s’offre le 10ème temps scratch. Du coup, ce pilote belge, qui plus est paraplégique, occupe la 11ème place du général.




Partager sur Facebook Partager sur Twitter