Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Le mag 4x4 totalement gratuit

AER 2020 : Un Iveco devance les Tarek

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

AER 2020 : Un Iveco devance les Tarek

 

Au terme d’une quatrième spéciale entièrement inédite sur l’Africa Eco Race, sur quatre roues, c’est encore un camion qui s’est imposé sur la ligne d’arrivée. En l’occurrence, l’Iveco des Belges Igor Bouwens, Ulrich Boerboom et Frits Driesmans, auteurs d’une journée sans histoire. Sans ses deux crevaisons, le Scania des Hongrois Miklos Kovacs, Laszlo Acs et Peter Czegledi, arrivés 3ème à 16’43’’, aurait certainement gagné et même repris la tête du général. Mais la dure loi de la course en a décidé autrement. En plaçant leur Mercedes à la 5ème place du scratch, les Hollandais Johan Elfrink et Dirk Schuttel complètent le podium du jour de la catégorie camion.

 

En auto, Yves et Jean Fromont, retardés par une crevaison assortie d’un souci technique pour sortir la roue de secours, empochent le 2ème temps scratch à 15’54’’ de l’Iveco, mais le 1er temps en auto. Les Français devancent l’autre Buggy Tarek de Patrick et Lucas Martin. Il faut descendre ensuite à la 9ème place pour trouver la 3ème auto. À savoir le Nissan de Stefano Rossi et Alberto Marcon qui s’en tirent plutôt bien après une séance de mécanique nocturne achevée quelques minutes avant le départ de la spéciale. Une belle revanche après la casse de leur boite de vitesse hier !

 

En SSV, les jours se suivent et ne ressemblent pas. En effet, les leaders Alexandre Debanne et Patrick Lardeau ont crevé à trois reprises. Le problème est qu’ils n’avaient que deux roues de secours sur leur Can-am. Du coup, les Français ont perdu près de 2 heures et la première place du général occupée à présent par Benoit Fretin et Cédric Duplé, auteurs du 6ème temps de l’étape. Le 2ème SSV à franchir la ligne d’arrivée est le Can-am des Français Patrice Etienne et Jean-Pierre Saint-Martin, crédités du 18ème temps.




Partager sur Facebook Partager sur Twitter