Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le mag 4x4 totalement gratuit
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Mag
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

Sébastien Loeb gagne le stage 2

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

 

Ce lundi 3 janvier 2022 restera dans l’histoire du Team Bahrain Raid Xtreme / Prodrive. Tout simplement car c’est la première fois qu’un Hunter signe le scratch sur une étape du Dakar !

 

Sébastien Loeb gagne le stage 2

 

En effet, au terme d’une lutte de haut vol, Sébastien Loeb remporte le stage 2 du Dakar 2022 en devançant de presque trois minutes et demie le Toyota Hilux de Nasser Al-Attiyah. Une victoire du pilote alsacien qu’il ne doit pas à la chance puisque, partis en deuxième position, Mister Loeb et Fabian Lurquin ont pris le lead dés le premier pointage pour ne plus jamais le lâcher jusqu’à l’arrivée. Grâce à ce succès, le Français porte désormais à 15 son nombre de victoires d’étape en auto, égalant ainsi ses compatriotes Jean-Louis Schlesser et Bruno Saby.

 

Sébastien Loeb gagne le stage 2

 

Malgré ses deux heures de retard au général et un départ en 24eme position, Carlos Sainz s’est rappelé au bon souvenir de tous en signant le troisième temps du jour.

 

Quatrième au terme de ce stage 2, on retrouve l’Audi RS E-tron de Stéphane Peterhansel. Certes, avec sa pénalité de 16 heures suite à son abandon de la veille, Monsieur Dakar ne peut plus prétendre à la victoire finale. Mais qu’importe, il continue sa route pour seconder ses deux coéquipiers et emmagasiner de l’expérience au volant de son buggy hybride.

 

Derrière, Nani Roma rentre à la dernière place du top 5 du jour. Dommage qu’il ait perdu plus d’une heure et demie la veille !

 

Côté français, il faut regarder vers la 17ème place pour y apercevoir le Buggy CR6 de Mathieu Serradori. Ce dernier devance de deux places l’Optimus de Michael Pisano.

 

En dehors du sportif, il se passe beaucoup de choses du côté de la direction de course. Déjà, Swen Quandt, le boss de X-Raid (en charge de l’assistance d’Audi), émet publiquement des soupçons sur la victoire de Nasser AL-attiyah lors du stage 1. Au micro de nos collèges de la RTVE (la Radiotelevisión Española), il sous-entend que le pilote qatari connaissait à l’avance l’endroit de l’avant-dernier CP. Voilà pourquoi il n’aurait pas « jardiné » comme ses adversaires. Du coup, Swen Quandt pourrait déposer un recours auprès du collège des commissaires. Autre « incident » qui agit le paddock, suite à la diffusion d’images montrant Giniel de Villiers percutant un motard, une plainte pourrait être déposée auprès de la direction de course. Affaires à suivre…




Partager sur Facebook Partager sur Twitter