Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le mag 4x4 totalement gratuit
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Mag
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

Al-Attiyah gagne le stage 4 sur pénalité

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

 

Dire que chaque journée de course réserve son lot de surprises depuis le début du Dakar 2022 est un doux euphémisme. Et le Stage 4 ne fait que confirmer cet état de fait.

 

Al-Attiyah gagne sur pénalité

 

Vainqueur la veille, ce matin, Carlos Sainz s’est élancé en premier sur le stage 4 annoncé comme la plus longue étape du Dakar 2022. Le pilote Audi ouvrit donc la piste à ses poursuivants. À commencer par un flamboyant Henk Lategan. Et c’est peu dire car le jeune pilote sud-africain pointa en tête dès le premier CP. Suivaient à quelques secondes Nasser Al-Attiyah, Stephane Peterhansel et Sébastien Loeb.

 

Puis, patatras... À 10h54, la radio annonça que Stéphane Peterhansel était à l’arrêt en bord de piste au km 98. À la réception d’un saut, Monsieur Dakar a cassé un amortisseur qui a endommagé le ventilateur et le radiateur d’eau de son Audi RS Q e-tron. À l’heure de ce compte-rendu (15h30), le pilote français de l’Audi #200 aurait quitté le tracé de la spéciale pour rejoindre une route et le bivouac.

 

Al-Attiyah gagne sur pénalité

 

Vingt minutes plus tard, rebelote. La radio de la direction de course annonça que Nani Roma était arrêté au km 80 en raison d’un problème mécanique. Et là encore, selon le tracking d’ASO, le pilote espagnol aurait quitté la spéciale.

 

Malheureusement, les annonces radio allaient s’enchaîner. Tonneau pour le lituanien Benediktas Vanagas à proximité du km 40, même figure de style quelques heures plus tard pour Guerlin Chicherit au km 315…

 

Même le leader de la spéciale ne fut pas épargné. En effet, lorsqu’il pointait en tête à six points de passage, Henk Latega s’arrêta subitement au km 310 suite à un problème au niveau de la roue arrière droite. À l’heure de ce compte-rendu, le pilote sud-africain n’a toujours pas repris sa route. Un coup du sort qui profita à Yazeed Al Rajhi puisque le pilote saoudien remporta la spéciale en devançant Nasser Al-Attiyah de 14 secondes et Sébastien Loeb de 39 secondes. Pour sa part, Carlos Sainz échouait au pied du podium.

 

Al-Attiyah gagne sur pénalité

 

Mais, la journée n’était pas finie ! Une demi-heure plus tard, nouvelle surprise. Yazeed Al Rajhi écopa d’une pénalité de deux minutes pour excès de vitesse. Résultat, c’est Nasser Al-Attiyah qui hérita de la victoire. Au classement du jour, le pilote qatari devance son principal adversaire au général Sébastien Loeb (Prodrive), Carlos Sainz (Audi) et Yasir Seaidan (Mini).

 

Côté français, Mathieu Serradori termina cette spéciale XXL à une très belle 9ème place tandis que Ronan Chabot signa un très honorable 15ème chrono.




Partager sur Facebook Partager sur Twitter