Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le mag 4x4 totalement gratuit
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Mag
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

La surprise Lategan au stage 5

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

 

Décidément, ce Dakar 2022 restera dans les annales comme étant l’édition de toutes les surprises. Et c’est peu dire !

 

La surprise Lategan au stage 5

 

Après un stage 4 catastrophique qu’il termina à la 73ème position après avoir arraché la roue arrière droite de son Toyota Hilux GR Dakar, Henk Lategan vient de prendre sa revanche en remportant l’étape 5 autour de Riyad. Une victoire que le pilote sud-africain de 27 ans a été cherchée puisqu’il a parcouru les derniers kilomètres de la spéciale avec sa portière ouverte suite un problème de serrure cassée.

 

Deuxième du jour, sur la ligne d’arrivée, Sébastien Loeb accuse un retard de presque 2 minutes sur le Toyota #225. Derrière, à seulement 12 secondes, Lucio Alvarez est crédité du troisième chrono.

 

La belle performance du jour est à mettre au crédit de Mathieu Serradori. Après un début de rallye compliqué suite à leur jardinage du stage 1, le pilote varois vient de se rappeler au bon souvenir de tous en signant une très belle quatrième place à seulement 14 secondes du podium.

 

La surprise Lategan au stage 5

 

Au terme de cette cinquième étape, le top 5 du jour est complété par Guerlain Chicherit. Oui, vous avez bien lu ! L’ex-skieur freeride se classe cinquième du stage 5. Et dire qu’hier, il a fait un tonneau par l’avant avec son buggy GCK Thunder !

 

Autre pilote à avoir effectué une figure de style lors du stage 4, ce matin, Nani Roma a failli manquer leur créneau horaire à quelques secondes prés. Les mécaniciens Prodrive ayant passé leur nuit à remettre en état leur Hunter T1+. Un travail récompensé puisqu’au terme de la spéciale du jour, le pilote espagnol termine à une honorable 13ème place du scratch.

 

La surprise Lategan au stage 5

 

Et Nasser Al-Attiyah dans tout ça ? Pour sa part, le leader du général se contente du huitième temps du jour à 4 minutes et 30 secondes du vainqueur. Par rapport à Sébastien Loeb, le pilote qatari compte toujours 35 minutes d’avance sur l’équipage BRX.

 

La surprise Lategan au stage 5

 

À ce classement manquent les Audi. Et c’est normal ! Après un superbe début de course, alors qu’il pointait en tête de chronos, Stéphane Peterhansel s’est arrêté au km 195 pour dépanner Carlos Sainz. Ce dernier ayant cassé un amortisseur sur son buggy. Malgré l’aide de son coéquipier, EL Matador franchit la cellule de chronométrage avec plus d’une heure de retard. De son côté, au moment d’écrire ce compte-rendu, Monsieur Dakar vient tout juste de repartir, après l’intervention de son assistance. Résultat, au km 199, il compte plus de 3 heures de retard.

 

Ultime changement survenu ce jour, suite à une forte mobilisation des moyens de secours aériens dédiés aux courses des motos et du Dakar Classic, la Direction de course a décidé, un peu après-midi, de stopper leurs déroulements afin d’assurer la sécurité des concurrents.

 




Partager sur Facebook Partager sur Twitter