Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le mag 4x4 totalement gratuit
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Mag
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

Deuxième victoire pour Loeb au stage 7

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

 

Deuxième victoire pour Loeb au stage 7

 

Ça y est : en ce dimanche 9 janvier c’est parti pour la deuxième semaine du Dakar 2022 ! Et tout ce qu’on peut dire c’est qu’il risque d’y avoir du spectacle sur la piste.

 

Certes, à six jours de l’arrivée, Nasser Al-Attiyah aborde cette seconde semaine avec une certaine tranquillité d’esprit car le pilote qatari dispose d’un confortable coussin de sécurité avec plus de 48 minutes d’avance sur son dauphin au général Yazeed Al-Rajhi. Mais, rien n’est encore joué car, jusqu’à l’arrivée du Rallye à Jeddah, une panne ou une grosse erreur de navigation pourrait faire fondre cette avance comme neige au soleil.

 

Mieux, au départ de cette nouvelle journée de course, un autre duel promettait d’être spectaculaire. En effet, Yazeed Al-Rajhi, Sébastien Loeb et Giniel de Villiers (après l’annulation de sa pénalité de 5 heures) se tenaient en moins de 4 minutes au général.

 

Deuxième victoire pour Loeb au stage 7

 

Une lutte qui tourna vite en faveur de mister Loeb puisqu’à partir de la mi-spéciale, le nonuple Champion du Monde enchaîna les meilleurs chronos. Une attaque de tous les instant qui permet au Pilote Prodrive et son copilote Fabian Lurquin d’ajouter une deuxième victoire sur ce Dakar 2022 en terminant avec 5'26'' d'avance sur Nasser Al-Attiyah (Toyota) et 7'43'' sur l'Audi hybride de Carlos Sainz… et ce malgré des problèmes moteur survenus à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée.

 

Deuxième victoire pour Loeb au stage 7

 

Quatrième de la spéciale à plus de 9 minutes du vainqueur, Stéphane Peterhansel devance de 23 secondes Yazeed Al-Rajhi. Résultat, le pilote Saoudien du Toyota #205 perd sa deuxième place au général au profit de Sébastien Loeb (qui revient à 44 minutes de Nasser Al-Attiyah).

 

Pour sa part, Giniel de Villiers a perdu quasiment toute chance de podium au cours de la journée. En effet, suite à un incident mécanique, le pilote sud-africain est resté immobilisé plus d’une heure en bord de piste et termine la spéciale avec le 47ème chrono. Conséquence directe, il dégringole au général à la 9ème place.

 

Côté frenchy, Matthieu Serradori termine à 23 minutes du vainqueur du jour. Au classement de l’étape, il devance de 18 secondes la Peugeot DKR de Cyril Despres.




Partager sur Facebook Partager sur Twitter