Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le mag 4x4 totalement gratuit
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Mag
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

De Villiers gagne le stage 9, Al-Attiyah gère

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

 

Après la belle performance de Sébastien Loeb hier qui reprit plus de 7 minutes à Nasser Al-Attiyah, tout le monde s’attendait à une lutte de haut vol entre les deux pilotes lors du stage 9.

 

De Villiers gagne le stage 9, Al-Attiyah gère

 

Certes, elle eut lieu sur la piste. Mais, ce mardi 11 janvier s’est terminé sans véritable coup de théâtre ou retournement de situation au général. En effet, sur la ligne d’arrivée, Giniel de Villiers devance de 9 secondes Henk Lategan et de plus d’une minute Nasser Al-Attiyah. Derrière ce triplé Toyota, on retrouve l’Audi de Mattias Ekstrom et le Hunter de Sébastien Loeb. Oui, vous avez bien lu, alors qu’il navigua toute la journée dans le top 3, à cause d’une crevaison, le pilote alsacien dut finalement concéder plus de 2 minutes à Giniel de Villiers dans la dernière partie de la spéciale. Au passage, il redonne plus d’une minute à Nasser Al-Attiyah.

 

De Villiers gagne le stage 9, Al-Attiyah gère

 

À noter que le nonuple Champion du monde WRC a échappé de justesse à une pénalité de temps suite à son étape d’hier où il perdit une roue de secours. Le règlement stipule clairement que, si une telle situation arrive, le concurrent se doit de la récupérer. Le Français s’est défendu en alléguant le caractère non intentionnel de la manœuvre. La roue s’est en effet échappée de sa trappe alors qu’il était en pleine action en piste. En représailles, il a reçu une amende de 10 000 euros, mais pas de pénalité de temps.

 

De Villiers gagne le stage 9, Al-Attiyah gère

 

Aux portes du top 5, Carlos Sainz termine sixième de l’étape tandis que Stéphane Peterhansel se classe 8ème. Les deux coéquipiers de Mattias Ekstrom encadrent Mathieu Serradori qui se classe 7ème à 3 minutes du vainqueur.

 

Derrière, deux autres équipages tricolores se glissent dans le top 20 du jour. À la 17ème place, on retrouve le Toyota Hilux de Ronan Chabot et à la 20ème le Buggy Thunder de Guerlain Chicherit qui précède de seulement 10 secondes l’Optimus de Michael Pisano.

 




Partager sur Facebook Partager sur Twitter