Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le mag 4x4 totalement gratuit
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Mag
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine

Loeb perd 5 minutes sur pénalité

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

 

Loeb perd 5 minutes sur pénalité

 

À deux spéciales de l’arrivée du Dakar 2022, il restait un petit espoir à Sébastien Loeb. En cas de pépin majeur, il pouvait encore refaire son retard d’une demi-heure sur Nasser Al-Attiyah, solide leader du général.

 

Malheureusement, l’avant-dernière spéciale du rallye n’a pas vraiment réservé de surprise. Et c’est peu dire ! Dès le premier pointage, Carlos Sainz enchaîna les meilleurs chronos jusqu’à l’arrivée. El Matador signe par la même son 41ème scratch de sa carrière et le quatrième succès pour Audi.

 

Loeb perd 5 minutes sur pénalité

 

Dans un premier temps, le pilote espagnol devançait de plus de deux minutes et demie Sébastien Loeb, Auteur d’une spéciale tout à l’attaque. Malheureusement, une heure après leur arrivée, les commissaires du Dakar infligèrent une pénalité de 5 minutes au pilote BRX pour un excès de vitesse dans une zone limitée dans la spéciale du jour. L’Alsacien se vit donc repoussé au huitième rang du classement de la spéciale du jour. Dommage pour l’équipage BRX qui venait tout juste de grappiller un peu plus de 4’ à Nasser Al-Attiyah au général.

 

Résultat, suite à cette pénalité, c’est Lucio Alvarez qui récupéra le deuxième chrono du jour. Le pilote Toyota précède de 43 secondes Mattias Ekstorm.

 

Un top 5 complétait respectivement par Nani Roma et Giniel de Villiers.

 

Loeb perd 5 minutes sur pénalité

 

Pour sa part, Nasser Al-Attiyah termine 7ème juste derrière Stéphane Peterhansel, victime d’une crevaison.

 

Résultat des courses, suite à sa penalité, Sébastien Loeb se retrouve à 33 minutes de Nasser Al-Attiyah. Avec 164 km de spéciale au programme demain, il faudrait un « petit miracle » pour que le pilote Prodrive rafle la coupe à son adversaire… Mais au Dakar rien n’est joué tant qu’on n’a pas franchi l’arrivée !

 

Côté frenchy, Mathieu Serradori termine cette avant-dernière spéciale avec le 10ème temps à 10 minutes du vainqueur. Un résultat tout bénef pour le pilote varois qui conserve sa 9ème place au général. Seulement voilà, lui ayant repris plus de sept minutes aujourd’hui, Mattias Ekstrom se rapproche puisqu’il ne compte plus que 5 minutes de retard sur le Century #212. Demain, la lutte finale risque d’être belle entre ces deux pilotes.

 




Partager sur Facebook Partager sur Twitter