Le dernier Numéro Les anciens Numéros
  • Le dernier numéro d'Offroad 4x4 Magazine
  • Les anciens numéros d'Offroad 4x4 Magazine
  • Rejoignez- nous sur Facebook

Des frenchies en forme sur l’étape 6 du MDC

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager sur Google Plus Partager sur Linkedin
 

Plus que deux jours de course avant le dénouement final du 10ème Morocco Desert Challenge et déjà la fin des dunes pour tous les concurrents. Le départ de Merzouga était la dernière partie sablonneuse du rallye. Un soulagement pour certains, quelques regrets pour d’autres… Et trois abandons du côté des camions. Pannes mécaniques pour les équipages d’Igor Bouwens (Iveco - Gregoor Racing) et Christoph Stroo (DAF Ginaf - Vanderhorst Racing) qui ne pourront pas reprendre la course. Un autre équipage ne repartira pas demain et ne rejoindra même pas le bivouac. Il s’agit du Hollandais Aart Schoones (DAF - Schoonesdakar) qui a subi un mauvais crash dans les dunes. Blessé au dos, il a dû être emmené à l’hôpital d’Errachidia par hélicoptère avant d’être rapatrié en Hollande.


Morocco Desert Challenge 2018

 

Côté auto, la victoire du jour est à mettre au crédit du binôme portugais Paulo Ferreira et Jorge Monteiro sur Toyota Hilux Overdrive qui s’imposent avec seulement 22 secondes d’avance sur les français Patrick et Lucas Martin. Une très belle opération pour les tricolores dont le jeune co-pilote de 18 ans a très vite trouvé ses repères pour son premier rallye. Grâce à leur deuxième place du jour, ils montent sur la 2ème marche du podium au général… une heure derrière Jes Munk et Rafal Marton (Toyota Hilux Overdrive - Moonsport).

 

Pas de changement non plus au général chez les camions. Le Tchèque Ales Loprais (Tatra - InstaForex Loprais Team) reste en tête avec 30 minutes d’avance sur Martin Van Den Brink (Renault - Mammoet Rally Sport), le Hollandais vainqueur de l’étape du jour. Depuis 2 jours Loprais se contente d’assurer un minimum pour garder la distance avec son poursuivant. Attention toutefois à la déconcentration. Aujourd’hui, le pilote tchèque s’est tout de même fait un peu peur en heurtant un palmier sur l’arrière de son camion. L’important maintenant est de ne pas prendre de risque pour rejoindre le finish du rallye. Encore 2 jours de course où tout peut arriver…

 

Retour en vidéo de l'étape précedente

 

Dernier numéro




Partager sur Facebook Partager sur Twitter